Archive pour août 2011

26
Août
11

Combat Mission: Battle for Normandy mis à jour pour Lion

En début de semaine, les développeurs de Combat Mission: Battle for Normandy ont proposé une mise à jour de leur dernier-né en matière de stratégie. Portant le numéro 1.01B, ce correctif est destiné avant tout aux utilisateurs de Mac OS 10.7 : il règle en effet certains problèmes d’installation sur Lion.

*The install works properly on Lion
*Various Keys work properly
*The install instructions are easier to understand
*Number pads should perform as expected.

Publicités
19
Août
11

PlayOnLinux et PlayOnMac 4.0 disponibles

Après cinq bêtas, PlayOnLinux et son alter ego PlayOnMac sont sortis en version finale 4.0. Auparavant, les deux logiciels, libres et gratuits, suivaient un développement et des numérotations non synchronisés. Dorénavant, leur évolution se fait en parallèle, ce qui fait que la version Mac passe directement de la 2.5 à la 4.0.

Ces applications ont comme objectif premier de faire tourner des jeux prévus pour Windows sur les systèmes d’exploitation GNU/Linux et Mac OS X. Ils reposent sur le programme libre Wine, conçu pour exécuter des logiciels Windows sans avoir à installer ce système ni en posséder une licence. Sur Mac OS X, PlayOnMac fonctionne avec le serveur graphique XQuartz. En plus des jeux, il est également possible d’installer d’autres logiciels (bureautique, graphisme, navigateurs : pour les plus masos d’entre vous, Internet Explorer 6 est disponible !).

Mais il est vrai que le cœur de cible de PlayOnMac et PlayOnLinux reste le support des jeux vidéo, et, en la matière, l’offre est assez riche. Pour ce qui est de la version Mac, on trouve environ 90 jeux, add-ons ou programmes liés directement à l’univers vidéoludique (avec PlayOnLinux, le nombre est nettement plus élevé). Certains sont disponibles en natif pour Mac OS X, comme Steam ou encore Two Worlds II, ce qui limite leur intérêt (sauf si vous aviez déjà le jeu Windows et que vous n’avez pas envie de bourse délier pour la version Mac), mais on trouve aussi des applications qui n’existent pas du tout sur la plate-forme à la pomme : c’est le cas, par exemple, de Desura, un service de téléchargement de jeux en ligne (sur le modèle de Steam), mais qui est davantage axé sur les mods et les jeux indépendants.

Le plus intéressant reste bien sûr la possibilité d’installer certains grands jeux vidéo qui n’ont, pour l’heure, pas été portés sur Mac OS X. Parmi ces titres, on peut noter Fallout : New Vegas, Mount and Blade : Warband, la série des The Witcher, Magicka, The Elder Scrolls IV – Oblivion… Il est même possible d’installer « manuellement » certains jeux qui ne sont pas supportés au départ par PlayOnMac et PlayOnLinux : c’est précisément une des nouveautés de la dernière version de faciliter ce type d’installation.

Bien entendu, avec ce type de logiciel, il y a toujours un risque que les jeux supportés ne le soient pas toujours de manière optimale. Personnellement, j’ai installé deux titres avec PlayOnMac, les deux installations donnant des résultats diamétralement opposés. Le premier jeu testé a été TrackMania Nations Forever, un excellent jeu de course automobile, jouable en réseau, qui a l’insigne avantage d’être gratuit et qui permet donc de tester PlayOnMac sans avoir à acheter un titre. Sur les versions précédentes à la 2.5, le jeu se lançait mais plantait après une ou deux courses. Depuis la version 2.5, il fonctionne parfaitement. J’ai réitéré l’installation sur un autre Mac et, là encore, il n’y a aucun problème.

Encouragé par ce succès, je me suis procuré The Elder Scrolls IV – Oblivion, attiré par la belle renommée de ce titre sous Windows. L’installation s’est déroulée correctement, mais, après l’écran de configuration de départ, le jeu refuse de se lancer. Malgré des recherches sur Internet (certes peu approfondies), le problème n’a pu être résolu. Je me console en me disant que j’avait acheté le jeu en promotion, et qu’une prochaine version de PlayOnMac corrigera cette défaillance.

Néanmoins, ne serait-ce que pour TrackMania Nations Forever, qui appartient à un type de jeu bien rare sur Mac OS X, PlayOnMac vaut largement la peine d’être installé. De plus, des jeux sont régulièrement ajoutés à la base de données et le programme est en évolution constante. Pour le reste, si vous voulez jouer à un jeu payant de la base de données (ou installer un jeu non supporté), empruntez-le d’abord à un ami windowsien (il en faut toujours un sous la main) pour le tester avant de l’acheter vous-même.

10
Août
11

Un Indie Bundle 3 loin d’être humble

La troisième édition du Humble Indie Bundle a fermé ses portes sur une note euphorique, puisque les sommes récoltées lors des précédentes opérations ont largement été battues. Au total, 372 363 exemplaires de cette compilation ont été achetés, ce qui a permis de dépasser la barre symbolique des deux millions de dollars (très exactement 2 167 781, 55). À titre de comparaison, la première version du Humble Indie Bundle avait atteinte 1,3 million de dollars, et la deuxième 1,8 million.

Le seul hiatus dans cette croissance continue des dons a été un Indie Bundle un peu spécial, consacré exclusivement à des titres de l’éditeur Frozenbyte (dont Trine, Shadowgrounds et Shadowgrounds Survivor), et qui avait eu lieu en avril dernier, rencontrant un succès plus relatif (environ 700 000 $).

Toujours au niveau des chiffres, la moyenne des dons de la présente opération a été de 5,82 dollars. Les utilisateurs de GNU/Linux ont confirmé leur statut de donateurs les plus généreux (12,04 $), devant ceux de Mac OS X (7,72 $), laissant loin derrière (et en-dessous de la moyenne) les possesseurs de Windows (4,89 $), même si ces derniers constituent la grande majorité des acheteurs. En plus d’avoir un QI moins élevé, les utilisateurs d’Internet Explorer (et donc de Windows) seraient-ils aussi plus radins que les autres… ? Le raccourci, bien que tentant, est peut-être trop rapide, d’autant plus qu’il est finalement apparu que l’étude en question concernant le QI des utilisateurs de navigateur Internet n’était qu’un canular.

Ironie mise à part, une des raisons de ces écarts est peut-être que l’offre vidéoludique est beaucoup plus vaste sur Windows : les amateurs de jeu vidéo sur cette plate-forme sont donc déjà fortement sollicités financièrement. A contrario, le choix étant plus restreint sur Mac OS X et GNU/Linux (c’est un euphémisme de le dire dans ce dernier cas), les utilisateurs peuvent avoir moins de réticences à mettre la main à la poche pour participer à ce type d’opération, et ce d’autant plus qu’ils savent que c’est un moyen d’encourager les éditeurs indépendants dans leur démarche et leur soutien au jeu vidéo sur ces deux systèmes d’exploitation.

Toujours est-ils que les attentes des organisateurs ont donc largement été comblées, et que l’on surveille avec impatience l’arrivée du prochain bundle.

04
Août
11

Humble Indie Bundle 3 : jusqu’où s’arrêteront-ils ?

Les promoteurs du Humble Indie Bundle 3 ont apparemment décidé de vous scotcher à votre ordinateur pendant ces vacances. Non contents d’avoir ajouté un jeu bonus à l’offre initiale, ils ont inclus dans celle-ci les cinq jeux proposés lors du Humble Bundle Indie 2, à savoir Braid, Cortex Command, Machinarium, Osmos et Revenge of the Titans.

Une seule condition est demandée pour en profiter : faire un don qui soit supérieur à la moyenne actuelle, en l’occurrence… 5,20$. Quand on sait que la valeur de l’ensemble des jeux offerts (à ce prix là, c’est le moins que l’on puisse dire) atteint environ 120$, il devient difficile de passer à côté d’une telle occasion, d’autant plus que les nouveaux jeux proposés font figure de classiques dans le monde du jeu vidéo indépendant. Attention : il ne reste plus que cinq jours avant que l’opération ne se termine.

Mise à jour : Décidément, c’est quasiment chaque jour une nouveauté pour le Humble Indie Bundle 3 : un septième (!) jeu a été ajouté au paquet. Il s’agit de Atom Zombie Smasher, un jeu de réflexion et de gestion mettant en scène des mercenaires devant affronter des hordes de zombies dans des villes et secourir les populations (7/10 dans Canard PC). À demain, peut-être, pour un nouvel item dans la besace de ce bundle déjà bien garni !

02
Août
11

Des bonus pour le Humble Indie Bundle 3

Alors que l’opération Humble Indie Bundle 3 s’annonce d’ores et déjà comme un bon cru -la barre des un million de dollars de dons a été dépassée, alors que la précédente opération n’avait pu atteindre cette somme-, l’offre s’est encore enrichie. Le jeu Steel Storm; Burning Retribution, un shoot’em up en 3D, a été ajouté. De plus, tous les acheteurs du pack pourront jouer gratuitement à Minecraft jusqu’au 14 août.