12
Mar
12

Unity of Command : le wargame napravljen u Croatie

Comme vous le savez certainement (n’est-ce pas ?), la Croatie intègrera l’Union européenne le 1er juillet 2013, devenant ainsi le 28e pays adhérent. Dans cette perspective, et conformément au souci d’éducation populaire qui est (aussi) le sien, Des souris et des jeux a décidé de vous emmener à la découverte de ce petit pays des Balkans, dont un des représentants a provoqué, l’espace de quelques minutes, une peur bleue chez les Français un soir de juillet 1998.

Ainsi, nous allons aujourd’hui nous lancer sur les traces d’un petit studio de développement indépendant (comme on les aime), 2X2 Games, auteur, il y a quelques mois, d’un Unity of Command fort remarqué dans le milieu du wargame, et qui a eu la riche idée de le développer également sur Mac. Sous-titré Stalingrad Campaign, le jeu, au tour par tour, s’intéresse au front de l’est pendant la Seconde Guerre mondiale, alors que les Allemands entament leur marche contre les Soviétiques.

Graphiquement, le jeu ne paie pas de mine, et pourrait même passer pour enfantin avec sa carte 2D et ses unités d’infanterie dont on ne voit que le buste. C’est un wargame pur et dur, dans le sens où il ne s’intéresse qu’à la partie militaire : contrairement à Hearts of Iron III, par exemple, il n’y a pas de gestion de la production, de la diplomatie ou d’un arbre technologique. De fait, les critiques insistent sur la simplicité d’accès du jeu, tout en précisant qu’elle n’exclue pas des stratégies et des tactiques complexes. Unity of Command gère ainsi les conditions météorologiques et accorde une grande importance aux lignes d’approvisionnement, tout en opposant apparemment au joueur une IA assez fine.

Vendu une trentaine de dollars (soit environ 25 euros), Unity of Command (édité par Matrix Games) ne réclame qu’une configuration relativement modeste : sur PC, une carte graphique de 32 Mo semble suffire. On pourra cependant regretter qu’aucune démo ne soit proposée, ce qui aurait permis de se faire une idée plus précise du jeu avant de passer à la caisse, mais son côté facile à appréhender tentera peut-être ceux qui sont rétifs à l’intimidant (mais néanmoins exaltant) Hearts of Iron III.

Publicités

0 Responses to “Unity of Command : le wargame napravljen u Croatie”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s