27
Déc
12

Humble Bundle Inc. souffle le chaud et le froid

Petit retour en arrière pour commencer. Il y a quelques semaines, les organisateurs du Humble Bundle ont lancé une de leurs opérations consacrées, comme cela arrive de temps en temps (Humble Frozenbyte Bundle, Humble Introversion Bundle), à un éditeur en particulier. Le bénéficiaire en question n’était autre que THQ, qui, comme vous le savez sûrement si le milieu du jeu vidéo ne vous laisse pas indifférent, n’a rien d’un éditeur indépendant. À cette première incartade par rapport aux valeurs fondatrices des Humble Bundles, axées sur les studios indépendants, se sont ajoutés deux autres reniements. En effet, les jeux proposés étaient non seulement réservés aux seuls possesseurs de Windows, mais, qui plus est, ils n’étaient accessibles qu’en passant par Steam, ce qui renvoyait aux oubliettes la règle de la non-utilisation des DRM.

Il fallait s’y attendre, les responsables de Humble Bundle Inc. se sont pris une volée de bois vert en réaction, certains parlant de « déception », d’« abandon de principes » voire de « cupidité ». Les utilisateurs de Mac OS X et surtout de GNU/Linux, pouvaient, à juste titre, se sentir trahis, eux qui sont systématiquement les plus gros donateurs lors de ces opérations. Au final, la compilation fut un succès (un peu plus de 5 millions de dollars récoltés), mais elle n’aura pas permis de sortir THQ de ses lourdes difficultés financières, car on apprenait par la suite que l’éditeur se trouvait en situation de faillite. Néanmoins on se demande encore ce qui a poussé les membres de Humble Bundle Inc. à se lancer dans cette entreprise aux antipodes de leurs principes. De plus, à en croire cet échange avec un membre du site Gaming on Linux, ce genre de bundle serait amené à être renouvelé.

En attendant, une nouvelle compilation a fait son apparition, cette fois-ci dûment estampillée « Indie ». Il s’agit de la septième de ce type, et, comme les précédentes, elle est multi-plateforme et sans DRM. À la base, elle propose quatre titres –Snapshot, Closure, Shank 2 et le revenant The Binding of Isaac accompagné de son extension Wrath of the Lamb– ainsi qu’Indie Game: The Movie, un documentaire qui montre le travail de plusieurs développeurs de jeux indépendants.

Comme à l’accoutumée, si votre contribution dépasse la moyenne, vous aurez droit à des bonus. En l’occurrence, il s’agit de Dungeon Defenders et, surprise, de Legend of Grimrock, qui en profite pour faire ses débuts sur Mac et, surprise de nouveau, sur GNU/Linux. On n’avait, jusqu’alors, eu que très peu (voire pas du tout) d’écho sur le développement de cette version : l’annonce sur le site des développeurs du jeu est d’ailleurs le premier billet contenant le mot-clé « linux ». Cette sortie sur Mac et GNU/Linux s’accompagne d’une mise à jour du jeu et de l’éditeur de niveaux inclus.

Le Humble Indie Bundle 7 est en ligne pour encore 6 jours. Pour l’heure, près de 300 000 compilations ont été vendues et près de 2 millions de dollars récoltés. Et, bien entendu, les utilisateurs de GNU/Linux et de Mac OS sont les plus généreux. À bon entendeur…

Publicités

0 Responses to “Humble Bundle Inc. souffle le chaud et le froid”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s